Présidence. être ou ne pas être?

Comme vous l’avez surement lut, je suis la présidente de l’association des transsexuel(le)s du Québec. Je vous dirais que c’est probablement le plus grand défi de ma vie d’assurer l’unification de tant de gens. Dans ce milieu pas très grand, y subsiste beaucoup de conflits, passés ou récents. Plusieurs des personnes dans le milieu ont vécue des expérience sommes toutes assez triste en essayant de s’impliquer dans un ou l’autre des organisme oeuvrant au sein de la communauté transsexuelle. Donc vous comprenez sans dout qu’il peut être difficile d’arriver au sein de cette ambiance pour y faire la présidence. Hier soir j’ai convoquer une réunion de mon CA plusieur disons très gros changement ont été proposés. Il est clair que la réaction lors de mes proposition à pour certaine un peu fait peure. Comme ont dit chat échaudé crain l’eau froide. J’ai dut même convaincre de facon somme toute très très convainquante un membre de ne pas quitté le comité et ouf j’y suis arrivée. La réunion c’est très bien terminée et pour une première fois je sens mes troupes derrière moi. Ils sont partis avec une joie et une énergie que j’avais pas sentis depuis longtemps. Donc être présidente qu’est-ce que c’est?
Selon moi? Éteindre les feu, encourager, féliciter, porter, diriger et surtout rassembler. Je crois bien fièrement qu’hier j’y suis parvenus avec brio. Ouff qu’elle soirée.
En terminant une personne qui à écris sur mon post l’autre fois et dis me suivre depuis plusieur année. Elle porte le nom de blondie….. si tu te reconnais j’ai essayée de t’écrire mais tu ne m’a pas répondut. Probablement un erreur dans le courriel. Peux-tu me réecrire a partir de mon courriel personnel.