Porter la cause, ce que cela cause…

                  patricia Ce midi j’ai été interviewée à TVA dans le cadre de l’émission de François Paradis, TVA DIRECT.COM. C’est clair que d’apprendre que nous allons passé à la télévision comporte sont lot d’émotion. Pour ceux qui ne le savent pas encore je suis transsexuelle, parfois il faut comment dire redonner un peu de ce que l’on as soit même reçus. J’ai eue une énorme chance dans ma vie et mon cheminement et ce dès le début. J’ai croisée des gens qui m’ont pendant le début de ma transition donnée confiance en moi. Je ne pourrais jamais oubliée l’immense support moral, affectif, et amoureux d’une personne qui au départ à crus en moi. J’ai sut par la suite, toute gonflée de confiance nouvelle abattre les obstacles un à un.
J’ai dut comme tout celles avant et après moi, apprendre à m’accepter comme ca, faire mon ‘’coming out’’ et trouver un emploi. Par chance et je le souligne par chance la vie m’a rendus ça disons plus facile que pour certains autre à ce niveau. N’empêche comme je le disais plus haut, sans le concours de quelques personnes qui se reconnaissent bien probablement que je ne serais plus ici.
Aujourd’hui près de 7 ans plus tard, bien de l’eau à coulé sous les ponts mais je suis disons dans une situation qui me permet d’aider les autres transsexuelles qui sont comme moi. Alors lorsque l’appel de TVA m’est parvenus j’ai tout de suite acceptée. Ouf on raccroche et après l’on se dit mais dans quoi je me suis embarquée? Comme je suis une personne qui crois en plusieurs choses dont la bonne étoile et le fait que chaque chose prend place au bon moment, je me suis dit ah puis qu’advienne que pourras si personne ne le fait, la cause avancera jamais.
On s’entends je crois pas que les 10 minutes d’entrevue que j’ai effectuée vont changés grand chose. Par contre si une seule personne de par l’image que je cherchais à projeter à changé d’opinion face à ce sujet Wow je crois que j’aurais réussis un exploit.
Pour ceux qui se demande comment ont se sent à la télévision et bien pour ma part, hyper stressée. Mais bon cela s’est somme toute bien passé je crois. Par contre le côté difficile c’est lorsque je me suis vus à la télévision chez moi sur l’enreregistrement que j’avais fait. Très, très dure pour la confiance personnel. C’est terrible de se voir. Tout nos pire défaut nous sautent au visage et je vous le dit, ont en as des tonnes. J’avais littéralement le cœur qui débattait lors de l’écoute, j’ai même pris plus d’une heure pour me raisonner et me dire ‘’ok la t pas si pire que ça reviens en”. C’est peu dire maintenant je comprend parfaitement les comédiens, gens du domaine etc… qui disent ‘’ Je n’aime pas particulièrement me voir’’. Alors ce soir j’ai compris ceci le vedettariat, humm pas pour moi.Je vous laisse sur ceci, essayez parfois de mettre de côté votre personne, trouvez vous une cause et donnez un peu, pas grand chose mais donnez. Si tous nous le faisions l’effort sera pas très énorme et je suis sur que cela donnerais quelques chose.Allez je vous aime fort xxx

Commentaires

  1. Bonjour Patricia! Je t'ai trouve par facebook, je suis Sonya75. J'ai commencer à te lire, sur facebook, et ensuite ton blog et je t'ai reconnu lorsque tu as parlé de l'entrevue a TVA. Pour cet entrevue, bravo, j'avais bien aimé. Et lire ton blog me donne un peu confiance. J'ai maintenant 34 ans et la realite vient de me rattraper, je dois le faire. A 23 ans, j'avais consulté mais bon. Je te trouve tres bien et continue ton blog, les trous noir et le reste, j'adore!

  2. Je suis contente que ma vie puisse d'une certaine manière te donner un peu de courage. C'est tellement dure trouver du courage. Continue ton chemin, le tiens celui que tu crois le mieux pour toi 🙂 aller fait attention à toi

  3. Très bien dit! Je ne suis pas un trans, ni a l'intention de le devenir, mais je me dis que la vie est trop courte pour se laisser faire chier par les autres, les retardataires qui jouent aux dieux et qui se permettent de porter des jugements qui ne sont basés que sur leur peur de la différence et de l'inconnu… longue et belle vie à toi Patricia! Un ami. :o) p.s. Tu devrais publier plus souvent, j'aime bien te lire.