Le bonheur se cachent dans les mots

technique-de-creativite-mot-aleatoire-copie-1

Vous savez bien des gens vivent malheureux et souvent je crois que c’est par manque de vision ou tout simplement parce que ces personnes ne regardent tout simplement pas au bon endroit. Aujourd’hui c’étais ce que j’appel le débriefing de l’après party au travail. Tous discutaient sur le plaisir vécue, le comportement de certains, l’étonnement des autres etc. L’objectif de ce billet n’est absolument pas de parler de la teneur de ces propos, ni même de nommer qui que ce soit car pour ceux qui ne le savent pas, je ne nomme jamais les gens afin d’éviter de blesser et aussi parce que bien souvent il est tout simplement inutile de nommer qui que ce soit. Comme je vous disais, là n’est pas réellement le but de mon billet car en fait ce qui m’a fait écrire ce soir et le résultat de 4 conversations séparés que j’ai eue dans ma journée avec des gens que j’apprécie énormément et que je considère maintenant comme des amis.

Le pouvoir des mot sur nous, c’est aussi cela le bonheur

Ces conversations m’ont appris beaucoup sur moi et ainsi que sur les autres, je suis une personne qui analyse trop les choses et certains commencent à le savoir. Cela à parfois et même souvent de grand avantages mais dans d’autres cas moins. Pendant une de ces discussion j’avançais le point que justement les gens pendant un party en disent beaucoup sur leurs personnes et ce sans même s’en rendre compte. Vous savez lorsque l’alcool ce mélange à vos soirée beaucoup de choses ce passent. Ce que peu de gens réalisent est ce qu’est l’alcool et ce qu’elle dit sur vous. L’alcool est un dépresseur, dé-inhibiteur ce qui signifie qu’il retire les inhibitions de l’individus ou du moins en réduis la porté. Si on prends un peu de recul et l’on se demande ce qu’est en général une inhibition on ce rend rapidement compte qu’en gros c’est la différence entre l’être et le paraître. C’est à dire tout comportement qu’on restreint, empêche en fonction de crainte de jugement, de peur, de manque etc.. On dit que ces personnes ont beaucoup d’inhibitions. Alors je disais que lorsque les gens sont sous l’effet de l’alcool ceux et celles qui avaient des comportements très éloignés de leur personnalité de tout les jours trahissaient par la même occasion leur inhibitions. Puisque l’alcool retire les inhibitions, plus une personne en aura, plus celles-ci seront visible sous l’effet de l’alcool. Donc ont peut si on sais observer pendant une fête voir les gens qui sont pris dans les dédale de leur paraître, qui dans leur vie de tout les jours souffre de ne pas être tel qu’elles sont etc.. Je faisais remarquée que j’avais très peu de changement comportemental lorsque j’étais sous l’effet de l’alcool car j’étais en général une personne très vrai dans la vie de tout les jours. On peut dire une expression anglaise que “What u see, is what u got“, ou du moins presque car j’ai quand même quelques inhibitions moi même et c’est normal sans quoi ce serait la plate perfection. Donc sachez chers amis que lorsque vous prenez de l’alcool ce que vous montrez de vous est généralement très très prêt de la personne réelle que vous êtes versus ce que vous laissez paraître aux autres autour de vous.

220px-Swirling_thoughts

Prise de conscience personnelle

Ces discussions m’ont beaucoup appris sur ma propre personne, sur certaine inhibitions ou craintes qui subsistent en ma personne. Ma soirée de fête c’est terminé à 7ham, ce qui dans mon cas est un exploit, car pour une raison que je ne m’explique pas encore certaine partie de ma vie sont très rangés d’autres moins bien sur et une d’elle est l’heure à laquelle je me couche. J’ai énormément de difficulté à me coucher dépassé les 3ham. Pour moi c’est comme une déprime intense, un espèce de jugement sur moi même comme étant un comportement déplacé etc. Bref en fin de semaine, j’ai avouée à une personne que c’étais une de mes peurs et j’ai décidée de laisser allez. J’ai choisis consciemment de ne pas contrôler, car je me contrôle énormément comme personne, donc de n’opposer aucun contrôle et de juste m’amuser et bien croyez le ou non, j’ai eue un plaisir énorme pour une rare fois de ma vie. Les gens vous apprennent toujours un peu sur vous même si vous savez écouter.

Pendant une autre discussion aujourd’hui, une personne m’a fait prendre conscience sur une autre facette de moi même que je rationalise encore beaucoup trop. C’était surement pas son objectif mais s’en est le résultat car cet amis m’a appris un peu plus sur moi même. La discussion voguait sur comme je vous le disais plus haut, un retour humoristique de la soirée, des amourettes des uns, du plaisir eue avec certains etc. La discussion tourna sur la vision de chacun concernant le comportement en face d’une personne qui nous plait etc. Je sortis ma cassette habituelle tout prête de ma poche. Celle qui dit que je ne pourrais embrasser une personne qui me plait comme cela, sous l’effet de l’alcool, par peur, parce que je voudrais pas que cet personne ce réveil le lendemain en ce disant mon dieu qu’ai je fais. Pendant que les mot sortait de ma bouche, je me suis rendu compte qu’encore une fois je tentais de rationaliser quelque chose qui part définition ne doit pas l’être. Cette personne sans le vouloir m’a fait prendre conscience que j’en connaissais probablement pas beaucoup sur moi dans l’art d’être séduite, d’accepter de l’être et d’y succomber. Cette discussion à prouver mon extrême fragilité en cette matière et que d’aucune façon je ne pouvais prévoir ma réaction. Cela était frappant, je regardais cette personne et pour une des rares fois de ma vie, je me rendais compte qu’il m’était totalement impossible de prévoir comment je réagirais face à une avance de quelqu’un qui me plait. Ce tiroir de ma personne est vide et j’avais beau passée en revue mentalement les gens que je trouve attirants, gars et filles et j’essayais de m’imaginer une situation ou ceux-ci me faisaient une avance. Chaque scénario ce terminait de la même façon, c’est à dire par une page blanche. Autant je me voyais partir en courant, autant je me voyais me laissée allez à la passion du moment, sans jugement. Bref j’avais aucune espèce d’idée de comment réagir. Certaines personnes commencent à lire en moi et je dirais que cela arrive à me troubler car j’ai toujours crut que je gardais profondément secret mon univers intérieur. Je laisse souvent paraître que je suis de glace, ou encore peu voir pas touché par un compliment ou une gentillesse soudaine. Mais dans les fait j’en suis excessivement sensible. Je suis parfois séduite, parfois déboussolée, parfois portée mais très rarement cela ne parait car je tiens par protection à éviter de laisser paraître.

Le pouvoir des mots d’autrui sur soi

Regard (1)

En quittant ce soir une personne qui ne m’a jamais parlé, mais dit tout gentiment hé bonne soirée Pat et fait attention sur la route. Vous savez ce genre de phrase qui normalement passe inaperçu chez la plupart des gens m’a fait beaucoup de bien car sans le savoir cette personne à qui je ne parlais pas par gêne, (bien oui je suis une personne très gênée) disait sans le dire qu’elle me connaissais assez pour savoir mon nom, qu’en plus de savoir mon nom cette personne avait à coeur ma sécurité et s’en inquiétait. Vous savez cette personne à fait ma soirée. Ce n’est pas une personne avec qui je ferais les 100 coups, avec qui je partagerais mes plus intimes pensées mais de savoir que cette personne à qui je n’avais jamais vraiment accordée d’attention pour toute sorte de raison, et bien celle-ci s’inquiétait de ma sécurité par amitié. Wow, ces quelques mots ont suffit à rendre ma fin de journée belle.

Ainsi aujourd’hui j’ai parlée à de grands enseignants, des personnes qui par leur gentillesse m’ont appris bien plus sur ma propre personne que ce que je pouvais le croire. J’intellectualise encore trop mon émotivité, j’ai le droit d’être triste, touchée, séduite, impressionnée etc.. Ces choses n’ont pas à être, prévue, comprise ou encore contrôler. Par ces quelques mots j’ai été prise au piège de la vie, celui ou on en sort grandis, celui ou bien malgré nous on dévoile sans le vouloir nos travers, nos secrets et nos bonheur. N’oubliez jamais que chacun des gestes, paroles que vous avez dans une journée peuvent avoir un impact énorme sur la vie d’une personne.

Merci à ces quatre personnes qui ont fait aujourd’hui mon bonheur car ce soir je sais un peu plus qui je suis 😉