Je m’appele Patricia et je suis une IA


Cela fait plus d’une semaine que j’ai dus bien malgré moi rapporter mon portable en magasin, car il a cessé de fonctionner. Je vous l’avoue bien haut ce soir je suis une internet anonyme. Je me rends compte que pour moi ne pas avoir mon ordi et de ne pas être connecter en tout temps est pour moi comme une cure de desintoxe forcée. Cela me rappel certain films du style au delà du réel, dans lequel ont voyait des accroc branchés directement de par leur cerveaux au grand tout web. Je suis cette personne.

Si on prend quelques seconde pour y penser, je crois que cette dépendance remplis un besoin spirituel primaire chez les humains. C’est a dire le besoin d’être en communication permanente avec le grand tout. Nous avons tous en nous cette irisistible envie de tout connaître en tout temps et en tout lieux. Faut croire que nous désirons tous un peu inconsciement être dieu. Pouvoir tout voir et savoir, a t-on déjà dit que nous avions été créer a son image. Donc nous avons certainement enfouis en nous cette possibilité de toute puissance et d’omniscience.

Je crois que tant et aussi longtemps que je n’aurais pas accès au archive akkachique et bien je resterai une IA. Vous qui me connaissez, savez plus que moi que je suis encore loin de la lumière boudhique, de l’élévation spirituel, de la fusion de ma kundalini, ou encore de la perfection divine. Alors snif il me reste plus qu’a me faire les dents sur ce World Wide Web car j’en ai surement encore pour quelques milliers d’années avant que je ne puissent me payer la haute vitesse universelle, snif.

D’ici la je suis une IA et mon nom est patricia et suis fière de l’être.