Archives du jour : 23 juillet 2012


Entre ces deux mondes auxquelles je n’appartiens, je me prélasse en attendant l’orée.  Sur la voûte, je m’affadis tel les volutes de fumée, en moi l’immensité s’insinue à la manière de la pluie sur une terre aride. D’une simple brindille en sort l’épopée du merveilleux. Ma conscience se perd par à coup telle une aurore boréale qui cherche à en peindre le ciel. C’est lors de ces subtiles moments qu’une respiration devient éternelle, qu’une inspiration devient une vie, que l’amour devient réel. Je quitte les étoiles et me dépose doucement dans la lourdeur des jours en espérant encore goûter ta complétude la nuit venu…. 

Entre ces deux mondes